©Montgolfières du Périgord

une plongée dans l’histoire
depuis l’un des plus beaux panoramas
du Périgord Noir.

Étreint d’un côté par la rivière Dordogne et de l’autre par la falaise à la fois protectrice et menaçante, le village de La Roque-Gageac se déploie majestueusement.
Lovée dans la partie supérieure de la falaise, l’on distingue une mystérieuse excavation à demi-bouchée par des pans de murs : ce sont les vestiges d’un fort.

Dominant le village, il est le témoin d’une histoire vieille de onze siècles. Autrefois, il était le point culminant d’un ensemble bâti de grande ampleur, au système défensif très élaboré dont subsistent toujours des traces indélébiles sur la falaise. 

Fort de La Roque-Gageac
Fort de La Roque-Gageac

Le fort de La Roque-Gageac
l’ultime refuge

Prenez de la hauteur et accédez au Fort grâce à un escalier vertigineux à flanc de falaise. Au terme de votre ascension, vous découvrirez les vestiges de son système défensif ingénieux qui lui a permis de ne jamais être conquis par l’ennemi au fil des siècles.
Ultime refuge pour affronter l’Histoire et ses périodes d’insécurités, cette ancienne fortification médiévale vous propose de remonter le temps en retraçant son histoire, celle du village et des personnages illustres qui l’ont forgée au cours d’une exposition richement documentée et illustrée. Forte d’un immense travail de recherche porté par des archéologues et des historiens sur les sources textuelles et archéologiques qui ont été livrées par le Fort et le village, cette exposition est, jusqu’alors, le travail de mémoire le plus abouti sur l’histoire de ce lieu.
Dominant la vallée vous contemplerez, à l’instar des guetteurs médiévaux, un panorama à 180 degrés sur les méandres de la rivière Dordogne.

Fort de La Roque-Gageac
Fort de La Roque-Gageac
Fort de La Roque-Gageac
Fort de La Roque-Gageac

Découvrez La Roque-Gageac et son Fort
comme vous ne les avez jamais vus!

Dans  la  grotte  de  l’ancien  refuge  fortifié,  l’histoire de La Roque-Gageac prend vie ! Depuis les rives de la Dordogne, jusqu’au nid d’aigle  surplombant  le  château  de  l’Evêque  aujourd’hui disparu, un film de reconstitution 3D vous propose de remonter le temps.
Réalisée  à  partir  des  hypothèses  permises  par  l’étude  des  sources  historiques  et  le  relevé  minutieux de l’ensemble des traces de constructions  présentes  en  creux  le  long  de  la  falaise,  cette  proposition  de  reconstitution  permet  de  comprendre l’organisation du village à la fin du XVe siècle, mais aussi les enjeux stratégiques de ce lieu de pouvoir et de passage.

Jean-Max Touron,
périgourdin amoureux
des falaises de la région

Fragilisé par des éboulements successifs depuis 1957, le toit du Fort s’est partiellement écroulé en 2010, entraînant la démolition d’une partie des vestiges bâtis et, par conséquent, la fermeture du site. Soucieux de conserver ce précieux témoignage de l’histoire du village, la municipalité de La Roque-Gageac a entrepris d’importants travaux de consolidation et de sécurisation du Fort et de sa falaise.
Jean-Max TOURON, passionné de troglodytisme, de Préhistoire et de Moyen Âge remarque le potentiel de cette forteresse. Animé par son souci du partage, il décide d’entreprendre à l’automne 2019 la réhabilitation et la mise en valeur du site qui, depuis juin 2020, enrichit le patrimoine fortifié du Périgord noir.
Également féru de fauconnerie, Jean-Max TOURON a jadis dressé éperviers, crécerelles et autours ainsi que des faucons pèlerins, l’une des nombreuses espèces d’oiseaux que l’on peut observer lorsque l’on visite le Fort. Les falaises de La Roque-Gageac, incroyables et privilégiés repères de niche, accueillent entre autres Choucas des Tours, Hirondelles des falaises, Tichodromes échelettes et même Hiboux Grand-Duc.

Faucon Pèlerin
Faucon Pèlerin
Le Milan Noir
Le Milan Noir
Le Choucas des tours
Le Choucas des tours
Le Grand Duc
Le Grand Duc